Les différentes régions du Ladakh-Zanskar

Leh, la capitale du Ladakh, se situe dans la vallée de l’Indus, au cœur du Ladakh. A l'Ouest de cette vallée, on découvre la région du Sham ; à l'Est, les hauts plateaux du Rupshu (ou Changtang) avec les lacs d'altitude De Pongong, Tso Kar et Tso Moriri; au Sud, la vallée de la Markha et ses hauts sommets et glaciers; et au Sud-Ouest, la région isolée du Zanskar. Si l’on part vers le Nord, on s’aventure dans la vallée de la Nubra, la région la plus au Nord de l’Inde. A l’entrée du Ladakh, au Nord de l’Himachal Pradesh, se trouve la région du Spiti, à la frontière avec le Tibet.

VALLÉE DE L'INDUS

Leh et les environs : la vallée de l'Indus

A Leh et ses environs se concentrent les plus importants monastères du Ladakh, avec Alchi, Hemis, Phyang, Tikse, Stakna, Matho, ainsi que les plus grands palais et forts, comme le Palais Royal de Leh, celui de Stok ou encore celui de Shey. C'est aussi dans cette région qu'ont lieu les plus grands festivals bouddhistes, en hiver mais aussi en été.

La densité de population y est plus importante que dans les autres régions du Ladakh, et l'altitude moyenne de 3500 m. La présence du fleuve Indus et de ses affluents permet de nombreuses cultures.

LE SHAM

La région du Sham est réputée pour le contraste entre ses oasis de verdure, composés de champs d’orge et de vergers d’abricotier et d’amandiers, et ses paysages désertiques aux roches multicolores. C’est également une vallée riche en culture et tradition, qui abrite plusieurs monastères de renom (Likir, Temisgam, Rizong, etc...).

Les chemins de trek sont accessibles au plus grand nombre, et l'altitude moyenne est assez basse selon les critères du Ladakh (3500 m). Si vous avez peu de temps pour visiter le Ladakh mais que vous souhaitez vous plonger dans sa culture, la vallée du Sham est votre destination idéale.

CHANGTANG RUPSHU

A l'Est de la route qui relie Leh à Manali, au Sud-Est du Ladakh, se trouve la vaste région du Rupshu, qui fait partie du Plateau de l'Ouest du Tibet, le Changtang.

Ses vallées se situent entre 4000 et 5000 mètres d’altitude et le climat y est froid et sec. En raison de ces températures, il n’y a pas d'activité agricole, par contre, on y trouve de nombreux pâturages.

Dans cette région très peu peuplée, nous pouvons croiser les habitants nomades, les Champas, qui se déplacent pour suivre leurs troupeaux de chèvres, de moutons, de dzos et de yaks, qui constituent la principale source de leurs revenus.

Au cours de votre trek, vous admirez les lacs aux couleurs et aux reflets spectaculaires tels que le Tso Kar et le Tso Moriri, et pouvez opter pour rejoindre la région septentrionale du Spiti par le fameux col du Parang La.

VALÉE DE LA MARKHA

La Markha, vallée réputée pour ses sommets glaciaires en point de mire, offre des paysages qui varient entre magnifiques régions désertiques et oasis de verdure.

Les treks y sont relativement faciles, cependant, attendez-vous à devoir franchir certains ponts, gués et cols d'altitude.

Vous découvrez de nombreux villages au cours des différents treks et vous imprégnez de la vie traditionnelle Ladakhie, avec en toile de fond les pics mythiques Stok Kangri et Kang Yatse.

LE ZANSKAR

Etablie entre la haute chaîne de l’Himalaya et la vallée de l’Indus, la région du Zanskar offre des paysages minéraux à couper le souffle.

Cette région nichée à  4000 mètres d’altitude en moyenne, compte de nombreux chemins de trek qui vous mènent vers des régions retirées du reste du monde. Le trek le plus mythique de la région du Ladakh-Zanskar, appelé la Grande Traversée du Zanskar, rejoint Darcha depuis Lamayuru en passant par de nombreux cols, villages et monastères, et par la fameuse plaine de Padum, capitale du Zanskar.

Le Zanskar est réputé pour être une des régions les plus isolées au monde, cela est particulièrement le cas en hiver. En cette saison, il n’est possible de rejoindre Leh qu’en empruntant la rivière du Zankar qui gèle, et que l’on nomme alors Chadar. Pour les plus aventuriers, le trek sur la rivière gelée est une expérience absolument hors du commun, à ne manquer sous aucun prétexte.

VALÉE DE LA NUBRA

Située sur le versant nord de la chaîne du Ladakh, la Nubra est arrosée par deux rivière la Shyok et la Tséyatchen.  C’est une destination qui se mérite. Pour y accéder, il faut passer par des cols élevés et désertiques, dont le fameux Khardung La à 5600 mètres d’altitude, le plus haut col carrossable du monde.

Le climat de la vallée de la Nubra permet de nombreuses cultures (l'altitude moyenne est de 3000 m).

L’exploration de cette vallée est captivante pour ses traditions bouddhistes et les nombreux monastères que l’on y trouve (Diskit, Hundar, Sumur et Tigger) ; mais aussi pour ses paysages désertiques avec la présence de dunes qui rappelle les paysages d'Asie Centrale, et ses pics effilés, ''cousins'' des pics de la chaine du Karakoram tout proche. La Nubra représente une alternative intéressante à la vallée de l’Indus, plus fréquentée par les voyageurs.

La Nubra est une des anciennes portions de la mythique Route de La Soie. Jusqu'au milieu du XXème siècle, de nombreuse caravanes rejoignaient Kashgar (au Turkestan chinois) depuis Leh par la vallée de la Nubra puis par une succession de cols a plus de 5000 m, d'ou la présence encore aujourd'hui de chameaux de la Bactriane.

VALÉE DU SPITI

Bien que traversée par de nombreux cours d’eau, cette région d’Himachal Pradesh est principalement désertique et c’est une des destinations les moins peuplées de l’Inde.

Entouré par de hautes montagnes, le Spiti se situe à la frontière avec le Tibet et offre un univers minéral hors du commun. D'origine tibétaine, la population très accueillante partage avec vous sa vie quotidienne et ses traditions.

La culture bouddhiste du Spiti est très proche de celle du Ladakh et du Tibet ; on y visite des monastères, dont certains figurent parmi  les plus anciens du monde tibétain, tel que celui de Tabo.

Très enclavé, le Spiti est encore peu visité ce qui a permis aux Spitians de garder leurs traditions quasi intactes jusqu'a aujourd'hui.

Nos treks passant par la vallée du Spiti :

Trek facile / modéré

Eco Tourisme au Spiti (Eco Tourisme)

 

logoSur Mesure

Le Ladakh selon vos envies. Nous proposons des voyages et treks personnalisés qui répondent à 100% a vos attentes.

logoExpertise

Votre voyage est conçu par une équipe d’experts du Ladakh, qui vivent une partie de l’année sur place. Julie vous accueille à Leh et répond à toutes vos questions.

logoSatisfaction

35 000 voyageurs ont découvert l’Asie et l’Himalaya avec Shanti Travel et vous etes 96% a avoir été satisfaits ou tres satisfait de l’organisation de votre trek ou de votre voyage en Asie.

logoResponsable

Voyager avec Shanti Travel au Ladakh garantit que 100% du prix de votre voyage alimente l'économie locale. Shanti Travel, agence locale sans intermediaire reverse 80% du prix du voyage aux populations du Ladakh (guides, cuisiniers, muletires, chauffeurs, hoteliers, etc…).