Trek du Parang La

Leh
Vallée de l'Indus
Changtang
Tso Kar
Tso Moriri
Manali

Ce trekking « au bout du monde » est aussi extraordinaire qu’exigeant ! Des paysages désolés, le franchissement du col de Parang La a 5650 m, et l’absence de villages durant 8 jours consécutifs rendent ce trek mythique !

L’itinéraire vous emmène jusqu’au au Haut Spiti en passant par des paysages d’une beauté exceptionnelle, tels que les rives des lacs Tso Moriri et Tso Kar et le haut col du Parang La (5600 m).

La région du Changtang se trouve au Sud Est du Ladakh. Ouverte que récemment, cette partie du Ladakh accueille seulement quelques groupes de trekkeurs chaque été. Vous pouvez admirer les splendides paysages himalayens et profiter de la vie sauvage qui foisonne. Les seuls humains rencontrés lors du trek sont des nomades, avec leurs troupeaux de yaks et de chevres pashmina.

Accessible depuis seulement une vingtaine d’années, le Spiti rallie hautes montagnes et étroites vallées. Avec une forte culture tibétaine, cette région est, comme le Ladakh, a majorité bouddhiste.

Ce trek vous permet de découvrir un nouvel Himalaya, avec cette agréable sensation de voyager hors du temps dans une ambiance « bout du monde ».

Niveau de difficulté:
Itinéraire 
Jour 1 Arrivée à Delhi
votre arrivée à l’aéroport, vous êtes accueillis puis conduits jusqu’à votre hôtel situé à proximité. Nuit à l’hôtel.
Jour 2 Vol Delhi – Leh (3500 m)
Tôt le matin vous vous envolez pour Leh qu'on appelle aussi « Le petit Tibet ». De l'avion, admirez la grande chaîne himalayenne. Après le transfert à l'hôtel, nous vous conseillons de rester au calme pour favoriser votre acclimatation à l’altitude (3 500 m). Nuit en guesthouse*. Autrefois, Leh était une étape importante pour les caravanes venant du Tibet ou d'Asie Centrale et se rendant au Cachemire, y vendant laine de Pashmina et autres denrées rares. Elle conserve un peu de son ambiance d'antan. Les scènes de la vie quotidienne la rendent intemporelle et attachante. Dans le vieux quartier, au pied de l'imposant Palais royal, il n'est pas rare de rencontrer de belles ladakhies dans leurs costumes traditionnels, robes et noires et ceintures roses, vendant fruits et légumes.
Jour 3 Exploration de la vallée de l’Indus (3500 m)
Vous prenez le temps de vous acclimater pendant cette journée. Vous commencez votre visite de la région par l’est de la vallée de l’Indus : les imposants monastères de Chemre et Thiksey. Retour à Leh dans l’après-midi. Nuit en guesthouse* Thiksey : Datant du 15éme siècle, cet ensemble monumental est un symbole de l’ordre Gelukpa. A mi chemin entre Leh et Hemis, il couvre toute la vallée. C’est notamment la résidence d’une centaine de moines. Situé en dehors des sentiers battus et impressionnant de part son envergure, le monastère de Chemre est une véritable cité construite sur un immense rocher, de couleur sable, apparaissant tel une vision au milieu de la plaine. Son originalité vient principalement de son architecture unique. Il a servi de nombreuses fois pour le cinéma, notamment pour le fameux film Samsara…
Jour 4 Leh – Rumtse (4 000 m) / 3 heures de route
Vous êtes prêts pour commencer les 11 jours de trek ! Vous commencez par remonter la large vallée de Kyamar. Nuit en campement à côté des bergeries, au cœur du Rupshu. Le Rupshu, ou Changtang, est la partie indienne du vaste plateau tibétain, celui-ci s’étend sur plus de 2 000 km d’est en ouest. L’altitude moyenne de ce plateau est de 4 500 m, soit bien trop élevé pour une vie sédentaire, seuls les nomades y vivent avec yaks et chèvres.
Jour 5 Rumtse - Kyamar (4500 m) – 4 à 5 heures de trek
Départ aux aurores pour la visite du parc, moment propice pour observer les animaux. Il existe une variété d’animaux sauvages (tigres, oiseaux ...) dans le plus grand parc du Rajasthan. Un 2ème safari est organisé dans l’après midi. Nuit à l’hôtel.
Jour 6 Kyamar – Kumur La (4 900 m) – Shibuk La (5 000 m) - Tisaling (4 900 m) / 5 à 6 heures de trek
Vous continuez votre ascension jusqu’au col de Kumur-La (4 900m) pour ensuite redescendre vers Tsazurma. Vous remontez une charmante vallée qui vous amène au Shibuk-La (5 000m), d’où on aperçoit une partie du Lac Tso Kar entouré de montagnes enneigées. En fin de journée, vous repartez vers une nouvelle vallée verdoyante : Tisaling où vous installez votre campement pour la nuit. La région tibétaine du Changtang est un refuge pour une grande variété de faune comme des lièvres et Kyangs (ânes) sauvages, loups et léopards des neiges, marmottes et de nombreuses autres espèces animales.
Jour 7 Tisaling – Thukje (4 500 m) / 5 à 6 heures de trek
Vous rejoignez la large plaine du grand lac salé du Tso Kar, vous campez dans le village de Thukje à 4 500m d’altitude. Avant la fermeture des frontières indo tibétaines, les Changpas revendaient dans l’Ouest de l’Himalaya le sel qu’ils ramenaient du Tibet. C’est seulement après la séparation que les nomades réalisèrent qu’il existait aussi un lac au Rupshu, ils s’y rendent depuis au mois de Septembre accompagnés de leurs moutons et chèvres.
Jour 8 Thukje – Nuruchan (4 500 m) / 4 à 5 heures de trek
Vous visitez le village de Thukje et son monastère puis partez ensuite vers Nuruchan (4 000m). Après un arrêt au Lac de Startsabuk vous rejoindrez le village de Nuruchan, votre lieu de campement, en longeant la rivière. On peut apercevoir des canards et oies en saison estivale sur les rives du Lac Tso Moriri, ils redescendent vers les plaines pendant l’hiver.
Jour 9 Nuruchan – Rajun Karu (5100 m) / 5 à 6 heures de trek
Vous montez jusqu’au col du Horlam-La à 5 100m et redescendez ensuite vers le campement de Rajun Karu à 4 900m.
Jour 10 Rajun Karu – Gyama (5 000 m) / 6 heures de trek
Départ en direction du col de Kyamayuri La (5400m), puis descente jusqu’à Gyama (5000m). Campement à Gyama. « Les Ladakhis ont la nostalgie de l'espace. Ils sont nomades au plus profond d'eux-mêmes. Ceux qui vivent sous la tente noire des hauts plateaux ne désirent pas la quitter. Ceux qui ont une maison et des champs saisissent chaque occasion de redevenir voyageurs, comme leurs pères l'étaient au début des temps. Ces errants du Ladakh, qu'on appelle Champas, ne possèdent rien ou presque rien, hormis leurs troupeaux de chèvres et de moutons, et ils n'en sont pas mécontents. Ils n'ont pas le désir de connaître une vie plus facile et confortable ; même l'aisance relative de leurs compatriotes paysans ne les tente pas ». ("Ladakh-Zanskar ", de Charles Genoux et Philippe Chabloz, éditions Olizane – 1999)
Jour 11 Gyama – Tso Moriri (4 500 m) / 5 à 6 heures de trek
Il vous faudra environ 1H pour monter au col du Gyama La (5 100 m), qui vous amènera dans une charmante vallée qui se rétrécira jusqu’à l’arrivée au col Yalung-La (5300m). Vous pourrez profiter de la superbe vue sur le Lac Tso Moriri et ses alentours que vous rejoindrez pour le campement de nuit. Le camp installé sur les rives du Lac se fera en compagnie des nomades qui sont souvent nombreux aux environs du lac.
Jour 12 Korzok (4 500 m)
Cette journée est réservée à la détente et au repos, vous pourrez visiter le village de Korzok, les camps nomades alentours proches du lac mais aussi son monastère. Les nomades (Champas) ne possèdent en tout et pour tout que leurs troupeaux de moutons, chèvres et yaks. Ils survivent en grande partie grâce au commerce de la laine de ces animaux, et vivent d’ailleurs dans des tentes faites de cette fameuse laine de yaks qui offre une bonne imperméabilité à leurs logements. Ils descendent dans les basses vallées pour « troquer » la laine, le beurre et le fromage issu de leur élevage contre des épices, étoffes, du sucre et des céréales. Le fameux Pashima est récolté entre les poils des chèvres, il arrive jusqu’au Cachemire où il est tissé et exporté vers l’occident (très cher).
Jour 13 Korzok – Kyandam (4 500 m) / 5 à 6 heures de trek
Vous recommencez un nouveau trek, cette journée de marche le long du Lac Tso Moriri est assez rude. Il y a peu de dénivelée mais la distance est assez importante, vous parcourez environ 20 Km avant de rejoindre votre campement de Kyandam à 4 500m sur les bords du lac. Il est probable que les nomades Champas vous invitent à goûter leur cuisine et tout particulièrement à la Tampsa qui est leur nourriture principale. La Tampsa représente la moitié de leurs apports caloriques et est faite à base d’orge moulue et à un goût et un aspect très similaire à la farine. Parfois cuite elle est aussi consommée sans aucun traitement.
Jour 14 Kyandam – Norbu Sumdo (4 600 m) / 5 à 6 heures de trek
Vous poursuivez votre route en direction du sud dans le large delta qu’est la plaine du Tso Moriri. Les paysages sont de plus en plus minéraux à l’approche de votre lieu de campement de Norbu Sumdo à 4 600m d’altitude.
Jour 15 Norbu Sumdo – Parung Palak (4 700 m) / 4 à 5 heures de trek
Vous partez vers la vallée de Parang Chu et continuez vers le point de camp de Parung Palak à 4 700m d’altitude. Les paysages sont alors assez désolés et vous ne croisez que rarement des nomades. Les Ladhakis évitent le Parang La qui a une altitude trop élevée et représente un trek assez difficile.
Jour 16 Parung Palak – Thorang Yokma (4 850 m) / 5 à 6 heures de Jour 16
Vous continuez votre route vers le sud et remontez plusieurs moraines pour enfin rejoindre la vallée qui vous offre un magnifique panorama sur le sommet des glaciers qui s’élèvent à plus de 6 000m. Vous dormirez dans le charmant campement de Thorang Yokma sur les rives de la rivière dans une large plaine.
Jour 17 Thorang Yokma – Pied du Parang La (5 300 m) / 4 à 5 heures de trek
Vous êtes maintenant tout proche du fameux col de Parang La, vous dormirez à son pied à 5 300m d’altitude. Il est aussi possible durant cette journée de passer quelques névés.
Jour 18 Pied du Parang La – Sommet du Parang La (5 600 m) – Thak Tag (4 800 m) / 8 à 9 heures de trek
Vous partez très tôt le matin, aux alentours de 5/6H pour commencer l’ascension du Parang La qui est sans aucun doute le plus célèbre col du Ladakh. Vous commencez par une ascension dans les pierriers à flanc de moraine, pour ensuite prendre pied sur la relique glaciaire (parfois recouverte de neige). Vous apercevez les fameux drapeaux à prières qui marquent le col, vous y êtes enfin à 5 600m d’altitude vous profitez du superbe panorama avec des sommets à perte de vue. On peut aussi apercevoir l’accueillant Spiti dans lequel vous continuerez votre trek. La descente qui suit est assez délicate, vous remontez enfin pendant environ 1H pour vous rendre à votre campement de Thak Tag (4 800m). Vous venez d’entrer dans le Spiti qui se trouve au nord-est de l’Himachal Pradesh, laissant le Ladakh derrière vous. La culture de cette nouvelle région est assez semblable à celle du Ladakh, tés proche de la culture tibétaine, leur langue est d’ailleurs ici un dialecte du Tibet. Le paysage est lui aussi similaire, assez désertique et minéral ponctué de monastères et d’oasis de verdure.
Jour 19 Thak Tag – Kibber (4 200 m) / 4 à 5 heures de trek
C’est votre dernier jour de trek, vous poursuivez votre descente sur les rives de la rivière Sampa Lungpa avant d’arriver à un petit col où vous retrouvez des paysages plus verdoyants. Vous vous dirigez finalement vers le village de Klibber, avec une escale à Dumla. Ce petit village très accueillant situé à 4 200m d’altitude, a un air très tibétain, c’est là que vous installez votre dernier campement. Une petite fête d’adieu est organisée avec les muletiers et cuisiniers qui ont partagé avec vous ce voyage.
Jour 20 Kibber – Kaza (3 600 m) / 2 heures de route
Vous retrouvez enfin la route et partez en direction de Kaza (capitale du Spiti) avec un arrêt à Kye pour visiter son superbe monastère. Vous passez la nuit en guesthouse à Kaza et profitez de la douche chaude bien méritée.
Jour 21 Transhimalayienne, Route Manali à Leh
Vous remontez la vallée du Spiti jusqu’au col de Kunzum La à 4 800m d’altitude puis redescendez dans la région du Lahoul jusqu’à la route rejoignant Leh à Manali. Vous vous dirigez vers la verdoyante vallée de Kullu via le col du Rothang (3 900m) où vous passerez la nuit en guesthouse dans l’ancien village.
Jour 22 Manali (2000 m)
Journée de repos à Manali. Vous pouvez accéder à de nombreuses activités possibles aux alentours de la ville notamment des ballades, à pied et en véhicule. Nuit en guesthouse*. Vous pouvez faire un saut en voiture jusqu’à la ville de Naggar (30 Km). Après la visite du Temple et du château, vous pourrez apprécier un déjeuner avec vue sur les montagnes. Sur le chemin du retour, vous visitez de nombreux petits villages et des temples à l’architecture si originale, issu du mélange de la pierre sèche et du bois, parfois sculpté possédant aussi un toit composé de larges pierres plates. Activités en option (nous consulter) : - Partez à la découverte des canyons autour de Manali (1 journée) - Dévalez le Rothang Pass en VTT (autres itinéraires disponibles) (1/2 journée ou journée) - Escaladez les parois rocheuses de la Kullu Valley (débutant et confirmé) (1/2 journée ou journée) - Envolez-vous en parapente dans la Solang Valley (1/2 journée) - Combinez les différentes activités ci-dessus pour plus d'aventure ! (1 journée)
Jour 23 Manali – Delhi / 14 heures de bus de nuit
Journée libre dans la ville de Manali. En fin d’après midi, vous partez pour Delhi en bus « deluxe ».
Jour 24 Delhi – aéroport international
Vous arrivez à Delhi au petit matin. Journée libre. Dans l’après-midi, vous pourrez profiter d’une chambre mise à votre disposition afin de conserver vos effets personnels et de prendre une douche avant le départ dans la soirée à l’aéroport. Fin de nos services. Activités en option (nous consulter) : - Echappez-vous à Agra pour visiter le Taj Mahal ! (1 nuit sur place) - Détendez-vous dans un fort de campagne avant votre retour (1 nuit sur place) - Découvrez le triangle d'Or culturel (Delhi – Agra – Jaipur) (3 nuits minimum) - Visitez Delhi avec un guide francophone (1/2 journée ou journée) - Découvrez Old Delhi grâce à une visite guidée en vélo (1/2 journée) - Initiez-vous aux plaisirs des massages ayurvédiques * Possibilité de logement en hôtel à Manali et Leh sur les voyages « À LA CARTE » moyennant un supplément (NOUS CONSULTER).
Condition de Voyage 

Prix à la carte:-

Prix à partir de 1630€ par personne, sur la base de 4 participants.

Prix en groupes organisés:-

Prix 1450€ par personne.
Accompagnateur francophone gratuit à partir de 4 participants.
Départ assuré à partir de 1 participant.
Prix garanti à partir de 4 participants.
Prochains départs :

Le prix inclut:-

- Les transferts et transports terrestres véhicule privé avec chauffeur anglophone.
- Le logement : en hôtel chambre double, sauf 1 nuit de bivouac (tentes doubles).
- Les repas : le prix comprend uniquement les petits – déjeuners (sauf pendant la méharée : pension complète).
- Les droits d'entrée dans la Réserve de Ranthambore et les services d'un guide naturaliste anglophone (2 safaris : l'un le matin, l'autre l'après-midi)
- Le guide chamelier et le cuisinier, ainsi que les dromadaires durant la méharée.
- Le matériel de bivouac dans le désert du Thar : tente canadienne ou igloo 2 places, matelas en mousse, couvertures et draps, matériel de cuisine collectif et personnel (couverts, verres…)

Le prix n'inclut pas:-

- Les vols internationaux.
- Les taxes d’aéroport (internationales).
- Les repas principaux à Delhi, Leh et Manali.
- Les entrées dans les temples, monuments, monastères et musées prévus au programme.
- Les activités en option.
- Les frais de visas.
- L’assistance rapatriement.
- Votre pharmacie.
- Les boissons et dépenses personnelles.
- Les pourboires.

Infos Techniques 

Niveau de difficulté: 4

Niveau de trekking : soutenu

Technicité :
Le passage de un ou plusieurs cols d’altitude (+ de 5000 m) est souvent au programme. C’est dans cette zone de difficulté que l’on rencontre la majorité des treks classiques.

Profil trekkeur :
Pour marcheur bien entraîné entretenant régulièrement sa forme physique. Ces voyages s’adressent aux personnes en bonne condition physique et connaissant bien leur capacité physique et mentale.

Nombre de jours de trek : 15 jours

Nombre d'heures par jour : 5 à 8 heures

Pour savoir comment bien préparer votre voyage : cliquer ici

logoSur Mesure

Le Ladakh selon vos envies. Nous proposons des voyages et treks personnalisés qui répondent à 100% a vos attentes.

logoExpertise

Votre voyage est conçu par une équipe d’experts du Ladakh, qui vivent une partie de l’année sur place. Julie vous accueille à Leh et répond à toutes vos questions.

logoSatisfaction

35 000 voyageurs ont découvert l’Asie et l’Himalaya avec Shanti Travel et vous etes 96% a avoir été satisfaits ou tres satisfait de l’organisation de votre trek ou de votre voyage en Asie.

logoResponsable

Voyager avec Shanti Travel au Ladakh garantit que 100% du prix de votre voyage alimente l'économie locale. Shanti Travel, agence locale sans intermediaire reverse 80% du prix du voyage aux populations du Ladakh (guides, cuisiniers, muletires, chauffeurs, hoteliers, etc…).